Association Le GANT et la PLUME -Promotion Boxe, Ecriture Culture- Vie Associative- Défense et Justice pour tous

08 février 2020

Jean-Claude Bossuet, tête de liste, aux Municipales de Bègles

2020-02-06 Elections à Bègles001[3338]

Posté par vocandide33 à 05:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


04 février 2020

Jean-Claude Bossuet, tête de liste, aux Municipales pour "DEMOCRATIE LIBRE POUR BEGLES"

Tract_begles_2560_

999_020

DEMOCRATIE LIBRE POUR BÈGLES ET LA
METROPOLE

 

Les décisions doivent être prises EN
COMMUN

 

Brève description :

Le projet Démocratie Libre
vise à proposer un système alternatif au système actuel. La démocratie
libre a pour objectif la mise en place d’outils donnant aux acteurs de la so
ciété civile les moyens simples et directs d’action, donnant le pouvoir de
décision aux citoyens (Bèglaises et Bèglais)

DU SECTARISME A L’ABUS DE CONFIANCE

Des listes participantes aux élec
tions municipales de Bègles dissi
mulent leurs vraies empreintes
politiques. Sans doute s’agit-il de
masquer leurs choix idéologiques
et leurs échecs qui en découlent.
Elles véhiculent l’idéologie de
messieurs Macron, Fillon, Hol
lande, de Rugy, Sarkozy, embar
qués dans mêmes croyances,
mêmes remèdes que tout le monde
connaît : réduire les droits de cha
cun d’entre nous, repoussant le
départ de l’âge de la retraite et
l’écologie punitive.


A-PROPOS


L’opportunité élective fait qu’ils
diront être près de vos préoccupa
tions et défenseurs de l’environne
ment, cependant ils auront démon
tré par leurs décisions gestion
naires l’opposé, pire, ils auront
contourné la loi qui protège l’éco
nomie et l’environnement. Les
conséquences, c’est plus de pollu
tion atmosphérique et sonore,
même les insoumis de Bègles se
sont abstenus avec leur député
d’agir à l’encontre de ces déci
sions.


INSTRUCTION PÉNALE
EN COURS


Aujourd’hui, une instruction pé-
nale est ouverte pour abus d’auto
rité, délit prévu et réprimé par le
Code pénal. Action prise à l’initia
tive du Gant et la Plume à l’en
contre de messieurs Alain Juppé,
le préfet Lalleman, Rossignol
Puech Clément, Puyobrau Jean
Jacques pour avoir par collusion
contribué à l’augmentation de la
pollution par violation de la régle
mentation de la voirie routière
mettant en danger la vie d’autrui.
Ils sont tous fautifs de droite et de
gauche, les écologistes, et les «
insoumis de Bègles ».


L’OFFRE DE SOINS
RÉDUITE


Les élus métropolitains ont voté le
27 septembre 2019 pour le déman
tèlement de l’hôpital Robert Pic
qué, si le groupe communiste a
voté contre, le maire de Bègles
tête de liste de la coalition : com
muniste, socialiste et écologiste a
validé avec la majorité le déman
tèlement de l’hôpital Robert Pic
qué et par ricochet la suppression
de 25 % de lits. Comment com
prendre une telle schizophrénie si
ce n’est que par une pure opportu
nité politicienne à l’encontre de
l’intérêt général. Là encore, nous
voyons dans ce choix la preuve
de l’absence de l’utile et de
loyauté envers la population.


CONNAISSANCE


Nous ne pouvons sous-estimer ce
constat, l’ignorer serait de la fai
blesse, de ne pas le dénoncer serait
de la lâcheté, aujourd’hui le
peuple de Bègles et de la métro
pole sont averti et peuvent choisir
leurs conseillers municipaux en
tout connaissance de cause. Soyez
certains dès qu’ils seront aux
manettes pour les six années à
venir, ils généraliseront le sta
tionnement payant dans tout
Bègles, les taxes pousseront
comme des champignons avec la
répression urbaine. La clientèle du
centre-ville sera alors accueillie
par les grandes surfaces disposant
de parking gratuit. Les grandes
surfaces avec les caisses automa
tiques pousseront aussi et se ver
ront accorder des permis d’exten
sion par le maire et le commerce
de proximité disparaîtra.


CAPITALISME
LA
FAUSSE ECOLOGIE


Leur politique écologique consiste
à vous infantilisé en vous déférant
pour mieux accepter l’écologie
punitive à base de taxes détour
nées de son objet car rien à voir
avec l’écologie. En effet, il s’agit
de compenser le manque de dota
tions de l’État aux collectivités.


LE DANGER


L’urbanisation extensive et la con
centration des populations de la
métropole sont responsables de la
désertification de la ruralité, de la
ruine d’un grand nombre d’agri
culteurs, elle a pour conséquence
la disparition d’une agriculture
saine respectant l’environnement,
au point de mettre en péril l’auto
nomie alimentaire tant sur le point
de vue quantitatif que qualitatif. Il
résulte de cet urbanisme immobi
lier extensif une spéculation effré-
née. A l’inverse il n’est plus pos
sible pour un travailleur d’accéder
à la propriété et de pouvoir se lo
ger dans la métropole. Il doit aller
vivre en milieu rural, victime de la
hausse des prix des carburants et
privé d’infrastructure et d’emplois
de proximité. Où est l’écologie ?
L’équité sociale ? 20 000 habitants
de plus chaque année dans la mé-
tropole.

.
AUTRE CONCEPTION
AUTRE VOIE
La démocratie libre désapprouve
ce concept de gestion collective
qui fait consensus entre les parties
à la manette de la métropole. Nous
refusons le modèle économique et
social d’une société d’arrivistes
dépourvus de valeur. Parce que
nous savons qu’une telle société
conduit inexorablement à la précarité et à la destruction de l’humanité. Dans la mesure où la démocratie libre obtiendrait la majorité
elle aura le soin d’engager l’action
pour y remédier. Nombreuses
pistes seront alors ouvertes pour
atteindre cet objectif.


DIGNITÉ
En effet, nous plaidons pour que
les citoyens disposent du pouvoir
de décision. Si vous nous choisissez, nous mettrons en œuvre ce
progrès démocratique fondamental
qu’est l’intelligence humaine, la
sagesse, que l’homme libre attend
depuis la nuit des temps. Nous
avons l’ambition que Bègles devienne le fer de lance de la démocratie et du progrès social, une
ville dans laquelle il fait bon vivre.


DROITURE ET SERMENT
• Tout faire pour vivre le plus
longtemps dans les meilleures
conditions, conserver et développer l’hôpital Robert Picqué, lutter
contre l’incivilité, lutter contre la
délinquance par l’encadrement
sportif, par la culture, par l’éducation dans le but de la réinsertion,
en donnant un sens à leur vie, reconvertir la police municipale à
l’action utile venant en aide aux
familles et à la population, pas de
stationnement payant, construction
de parking.
• Lutter contre la malbouffe et la
vie chère, moins de béton, plus de
nature, plus d’espace, préserver
l’environnement, améliorer les
routes et trottoirs en mauvais état,
construire des pistes piétonnes et
cyclables sécurisées, ne pas accorder de permis de construire
aux immeubles de grande hauteur, favoriser la construction de
maisons avec jardin et garage,
aider les propriétaires d’échoppes
à l’aménagement de garage, ne
pas accorder de permis de construire aux grandes surfaces, taxer
les grandes surfaces sans caissière,
lutter contre la misère.
• Agir pour l’emploi, défendre le
service public, lutter contre la pollution et les nuisances sonores,
que soit indemnisé les riverains de
la ligne tram sur la perte de la valeur vénale de leurs biens, la gratuité des transports en commun,
défendre les habitants, commer-
çants, artisans, poètes, artistes,
musiciens et sportifs.
• Nous mettrons en place une zone
verte entre les zones d’activités
économiques et les habitations,
pas d’antennes relais 5G, développer les petites lignes SNCF pour
désenclaver les territoires, s’opposer à la désertification de nos campagnes, à la surpopulation de la
métropole, développer le fret
SNCF, etc. tous ces sujets concernent les Bèglaises et Béglais et
tous les habitants métropolitains et
même nos paysans.


DÉMOCRATIE
Pour prendre toutes ces mesures il
sera créé une assemblée intergéné-
rationnelle qui proposera et validera les décisions à prendre sur la
gestion de la ville, le budget, l'urbanisation, bref sur tout ce qui
concerne la ville et la métropole.
Le conseil municipal sera chargé
d’exécuter les décisions de
l’assemblée intergénérationnelle
qui fera loi.


AU SERVICE DES AUTRES
Pour agir, nous avons choisi la
voie de la pensée et de la liberté
plus rigoureuse. La liberté n’a ni
maître à servir ni donneur d’ordre
à respecter, ni dôme politique et
religieux. Nous refusons d'être mis
en pépinière en vue d'expérimentations politiciennes sectaires
lesquelles ont prêté allégeance à
l’ordre financier mondial. Nous
avons saisi la raison de terrain par
l’engagement associatif dans lequel notre pensée peut prospérer et
être utile à l’éveil des consciences
et de l’indépendance de l’esprit.
Toutes les bonnes volontés sont
les bienvenues. Le Gant et la
Plume porte au quotidien les valeurs humanistes qui sont les
nôtres depuis que le bien reste le
repère. Nous avons choisi de dé-
poser une liste sous la bannière
"démocratie libre" afin de servir
les intérêts de nos semblables, de
plaider leur cause et agir avec humilité pour défendre les habitants
de Bègles et de la métropole en
donnant le pouvoir de décision à
ceux qui veulent s’engager dans
l’action publique. Parce qu’on vit
de ce que l'on obtient, mais on
construit sa vie sur ce que l'on
donne


PAS DE GAIN
Démocratie libre doit déposer une
liste convaincue que la vertu est la
réponse, notre liste sera conduite
par le président du Gant et la
Plume Monsieur Jean-Claude Bossuet né à Bègles syndicaliste dé-
fenseur prud’homal auteur de plusieurs ouvrages. Il fera don de son
indemnité de maire aux associations venant à la défense et en aide
aux exclus accidentés de la vie.


LA GARANTIE
D’ÊTRE DÉFENDU
La démocratie libre sera le pilote de l’avion et les Bèglais traceront la destination au pilote
voilà notre conception de la libre
démocratie. La démocratie libre
n’ira pas prendre ses ordres auprès
de la métropole et euratlantique.
Nous pouvons ensemble prendre
le chemin du progrès, de la justice,
de la liberté, nul ne doit être lésé
et vivre dans la pauvreté, qui doit
être éradiqué.
Imprimé par nos soins, contact et
adhésion: Le gant et la plume, 32
rue Jean Pauly 33130 Bègles
tel : 0667696451

Posté par vocandide33 à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2020

Mon message introductif lors de la commémoration de l'anniversaire de monsieur Lacasa, le 7 décembre 2018

Cet article s'adresse en particulier à tous les boxeurs (les 3 générations confondues, 60, 80 et 2000).

1 - Je le mets en relation avec cet autre article posté le 22 novembre 2019

Hommage

à

Monsieur Lacasa

hommage Lacasa 2019

  Mise au point.

Il n’y a pas doublon d’événement, ni erreur d’adresse et encore moins confusion de dates. L’hommage à Monsieur Lacasa aura bien lieu le 7 décembre aux 3 cardinaux à Bordeaux-Lac et non le 14 décembre, journée qu'a choisi Michel Contré pour réunir à titre personnel ses amis pour une choucroute hommage où le Gant et la Plume n’est pas impliqué. C’est son affaire. C’est son choix. La mémoire de Monsieur Lacasa ne nous appartient pas. Chacun de vous est libre d’organiser, de participer, de boycotter mais aussi d’être informé.

La liberté d’informer c’est notre choix.

 

2- Voici mon discours introductif :

 

D’abord, je voudrais que nous ayons une pensée pour les boxeurs partis récemment : Pierre Giraud et Jean-Claude Abbas ; et également Jean-Claude Bouttier, boxeur mondialement connu.

 

Ensuite, je voudrais dire que je suis très touché que le fils de notre entraîneur, Jean-Marc Lacasa soit avec nous et préside notre réunion.

 

Pendant de nombreuses années, j’ai perdu la trace de mon entraîneur. Souvent, je pensais à lui et je me promettais de le retrouver pour reprendre le contact. Comme tout le monde le sait, quand on vit à cent à l’heure, on manque de temps, et on remet au lendemain ; et le temps passe, à une vitesse folle.

 

En avril 2014, j’ai décidé de ne pas remettre au lendemain, j’ai retrouvé monsieur Lacasa et nous avons pris RENDEZ-VOUS à Gujan-Mestras où il avait pris sa retraite. Je garde de cette journée un souvenir inoubliable. Avec sa mémoire extraordinaire, il me rappela des souvenirs que j’avais oubliés, et je lui ai dit : « Monsieur Lacasa, vous devriez écrire un livre… ».

 

Le soir en me couchant, je me remémorais la journée, et je ne trouvais pas le sommeil. Une pensée africaine que j’aime beaucoup me vint à l’esprit : « Quand un ancêtre meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ! ».

 

Alors, je me suis dit : « Tu aimes écrire, tu aimes cet homme, vous partagez la même passion ; qui, mieux que toi, peut écrire son livre de vie ! »

 

Le lendemain, j’ai appelé monsieur Lacasa et lui ai fait part de mon idée. Il m’a dit, simplement : « D’accord ! ».

 

Nous avons commencé son livre en avril 2014 et l’avons terminé en octobre 2015, soit 18 mois. Il était la voix, j’étais sa plume. Je le voyais, le samedi, 2 fois par mois, des fois 1 fois par semaine. Nous travaillions généralement dans son bungalow qu’il louait en été à côté de sa résidence principale.

 

C’était des moments magiques et inoubliables passés auprès de lui. J’ai pu retrouver avec l’aide des uns et des autres une cinquantaine de boxeurs sur 3 générations : celles de  60, 80 et 2000. Quand j’arrivais, il me disait : « Un tel, tu l’as retrouvé ? Et tel autre ? » Quand je lui disais « non », son visage devenait triste ; et quand je lui disais "oui" ; son visage s’illuminait.

 

Les quelques derniers mois de sa vie, il les a vécus à Carbon-Blanc et je le voyais encore davantage ; ce qui fait que lorsqu’il est parti, j’ai ressenti un grand vide, un énorme vide.

 

Quand il partit le 6 septembre 2016, j’ai repensé à la citation : « Quand un ancêtre meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ! ». J’ai réalisé que je l’avais retrouvé en avril 2014, que nous avions mis 18 mois pour écrire le livre qui fut édité en octobre 2015 et que juste 10 mois après, il nous quitta.

 

J’ai eu peur et en même temps, je me suis réjoui de ne pas avoir remis au lendemain mon projet, mon désir de le retrouver. Je remercie le ciel d’avoir évité qu’une précieuse bibliothèque brûle.

 

Je voudrais rappeler que lorsque le "Gant et la Plume" a été constitué, monsieur Lacasa était son président d’honneur. Quand il est parti, il est resté son président d’honneur et tant que notre association vivra, il en sera toujours le président d’honneur.

 

La première mission du Gant et la Plume a été de promouvoir la boxe et perpétuer le souvenir de notre entraîneur, d’être le prometteur de la « jolie boxe » comme il disait, d’être le lien, le ciment entre les 3 générations de ses boxeurs, et si possible entre les clubs et entraîneurs d’Aquitaine. C’est pourquoi, lorsque nous assistons à des galas de boxe, nous offrons « La coupe Manuel Lacasa du meilleur styliste ».

 

La mission du "Gant et la Plume" est avant tout et dans tous les domaines de développer dans une communion de cœur et d’esprit l’unité : « être UN » en nous appliquant la devise des quatre mousquetaires qui est devenue le nôtre : « Un pour tous, et tous pour un ».

 

Un boxeur a écrit un texte dans notre site disant (entre autres) que « la mémoire de Monsieur Lacasa ne nous appartient pas… » C’est vrai, elle n’appartient à personne en propre, et en cela j’y souscris totalement. Mais je considère, par tous les éléments dont je viens de parler, que le "Gant et la Plume", dans sa mission « BOXE », détient naturellement et fidèlement l’héritage, la filiation, la légitimité de Monsieur Lacasa et que nous faisons tout pour en rester dignes.

 

Je voudrais vous remercier, boxeurs camarades et amis, car grâce à monsieur Lacasa et à vous, en étant sa plume, j’ai vécu une merveilleuse expérience humaine, amicale et sportive qui m’a énormément apporté.

 

Et merci, à vous, adhérentes et adhérents non boxeurs d’être avec nous, de nous suivre, de vivre ce moment avec les sentiments que nous éprouvons pour notre entraîneur et les souvenirs que nous gardons de lui et que nous voulons partager avec vous.

4 - Au mois de février, je vous enverrais une lettre de mise au point afin que chacun soit parfaitement informé de la situation...

 

Amitié et salutations sportives

Victor

 

 

 

Posté par vocandide33 à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Quelques photos de la commémoration de l'anniversaire de monsieur Lacasa notre entraîneur

Voici quelques photos et commentaires de de la commémoration de l'anniversaire denotre entraîneur monsieur Lacasa

1 - Victor Ojeda a fait un discours introductif.

2- Jean-Claude Bossuet, en tant que président  a fait le point sur les réalisations de notre association au cours de l'année 2019 et nous a projeté vers la nouvelles année 2020, vers d'autres défis...

3- Victor Ojeda nous a présenté une vidéo en la commentant sur notre entraîneur de sa naissance, jusqu'à son dèces et nous refaisant vivre sa prodigieuse carrière.

photo 1

4- Jean-Marc Lacasa nous à fait vivre un moment de vive émotion en parlant de son père et de quelques souvenirs chers à son coeur.

photo6

Nous avons eu ensuite un apéritif et le repas à suivi.

photo2

On Reconnaît au premier rang Jean Marc Lacasa, Andron à sa gauche et Kéloufi Boualem à sa droite

Nous remercions tous les participants, tous celles et ceux qui nous ont aidés pour assurer la réussite de telle manifestation où se mélaient le souvenir et la reconnaissance.

Merci monsieur Lacasa et merci à son fils Jean-Marc!

Posté par vocandide33 à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2019

 

Hommage

à

Monsieur Lacasa

hommage Lacasa 2019

  Mise au point.

Il n’y a pas doublon d’événement, ni erreur d’adresse et encore moins confusion de dates. L’hommage à Monsieur Lacasa aura bien lieu le 7 décembre aux 3 cardinaux à Bordeaux-Lac et non le 14 décembre, journée qu'a choisi Michel Contré pour réunir à titre personnel ses amis pour une choucroute hommage où le Gant et la Plume n’est pas impliqué. C’est son affaire. C’est son choix. La mémoire de Monsieur Lacasa ne nous appartient pas. Chacun de vous est libre d’organiser, de participer, de boycotter mais aussi d’être informé.

La liberté d’informer c’est notre choix.

 

 

 

Posté par guy busquets à 06:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2019

Commémoration 2019 de l'anniversaire de Monsieur Lacasa

 

Cliquez pour voir le détail du _Programme_et_itineraire

MG_3698

MENU

ITINAIRE RESTAURANT LES 3 CARDINAUX

Anniversaire monsieur Lacasa_01

Anniversaire monsieur Lacasa_02

Anniversaire monsieur Lacasa_03

================================================================


RAPPEL

Décès du grand entraineur Mr Lacasa

CLIQUEZ

 

 

Décès du grand entraineur Mr Lacasa - Comité régional Nouvelle Aquitaine de boxe

C'est avec une grande tristesse que nous vous informons du décès de Mr Manuel LACASA, entraineur au CAM BX. Ses obsèques auront lieu le jeudi 8 septembre 2016 à 15h au crématorium de Montussan. Le président du comité régional, Daniel BERNARD et les membres du comité directeur, adressent leurs plus vives et sincères condoléances aux membres...

https://nouvelleaquitaineboxe.com

 

Posté par vocandide33 à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 octobre 2019

décés de Joachim Fernandez

 

 

gb142 joachim fernandez - Copie 03

 

J’ai appris aujourd’hui le décès de Joachim, Fernandez qui pour moi était bien plus qu’un entraineur sportif. C’était un grand Monsieur à qui je rends un tardif et émouvant hommage. Un passionné de boxe dont la longévité dans le club floiracais lui a permis de former plusieurs générations de boxeur dont la mienne qui était au tout début de sa venue à Floirac. Je lui dois beaucoup. C’est lui m’a inculqué des valeurs sportives et humaines que je me suis efforcé de transmettre lorsqu’à mon tour j’ai été formateur et manager.

Joachim Fernandez est décédé le 6 octobre et Je déplore que personne n’ait pris le temps de m’informer avant ce jour. Je n’ai donc pas pu assister aux obsèques et le regrette amèrement. Je m’excuse auprès de ses proches de cette absence in volontaire et adresse mes sincères condoléances à son fils Christian, sa fille Micheline son gendre Jean Claude Nunoz et à tous les membres de sa famille.

GUY BUSQUETS

Posté par guy busquets à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2019

Notre camarade Jean-Claude ABBAS est parti....

ABBAS

Monsieur Lacasa, Ben Ali, Escudéro, Andron, Rouet, Abbas

Abbas à droite

Jean-Claude Abbas (1959-1964)

 Paroles de monsieur Lacasa au sujet de Jean-Claude ABBAS (dans le livre "Moi monsieur Lacasa Manuel entraîneurde boxe)

 

Avec Andron, Jean-Claude Abbas fit partie de mes premiers boxeurs lorsque je devins à part entière entraineur. Comme la plupart de mes gars, il était comme il faut. À la salle, sérieux, appliqué. Très discret, il ne se liait pas facilement, mais entretenait d’excellentes relations avec tous ses camarades. Il était du type combattant avec un cœur gros comme une maison. Sur le ring et surtout en combat, il ne lâchait pas son adversaire l’amenant irrésistiblement dans les coins pour placer ses séries et finir de son percutant crochet gauche. Battant, frappeur, il boxait recroquevillé sur lui-même. Ce qui le faisait paraître plus petit qu’il n’était. Cette posture le protégeait des coups et lui donnait des appuis forts qui décuplaient sa puissance de frappe. Il disputa environ 25 combats. Plusieurs fois Champion de Guyenne des Coqs, il accéda aux ¼ de Finale du Championnat de France.

Posté par vocandide33 à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 août 2019

décès de Jean Claude Bouttier

 

Jean Claude Bouttier 02

Je me joins à tous mes amis boxeurs du « Gant et la Plume » pour rendre hommage à Jean Claude Bouttier qui nous a quitté le 3 août et que certains d’entre nous ont côtoyé voire même affronté et qui a été le champion référence de ma génération.

 

 

 

Posté par guy busquets à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juillet 2019

les livres de l'été

 

 

 

les livres de l'été 010

Je n’attends pas la fin de l’été pour vous présenter mon podium des livres que j’ai aimé et que je vous recommande s’il vous reste encore des jours de farniente-lecture. Trois bouquins qui se lisent sans se prendre la tête et qui captivent le lecteur par leurs histoires. Trois sujets et trois écritures différentes. De la variété de style et de langage qui font que l’on peut enchainer ces trois bouquins sans lassitude. Certains d’entre vous vont dire que c’est du parti pris d’avoir mis Guernica dans ce podium, mais j’assume ce choix en dissociant l’auteur du lecteur.

Pour ces trois livres il Il n’y a pas de vainqueur. Match nul. Je me suis régalé à égalité en en me plongeant dans ces trois romans qui m’ont trimballé de Bordeaux à Barcelone en passant par l’Iran des ayatollahs et la Russie Stalinienne.

 

Pour en savoir plus sur ces trois livres cliquer

sur les liens suivants  

 

 

la voix cachée

http://auteurgbusquets.canalblog.com/archives/2019/04/03/37189907.html

 

Guernica

http://auteurgbusquets.canalblog.com/archives/2019/02/10/36874975.html

 

La tristesse du Samouraï

http://auteurgbusquets.canalblog.com/archives/2019/07/10/37421267.html