Association Le GANT et la PLUME -Promotion Boxe, Ecriture Culture- Vie Associative- Défense et Justice pour tous

05 octobre 2020

LE CABINET LE BONNOIS VOUS PROPOSE .....

Le journal

LE GANT ET LA PLUME A DEUX ADHERENTS DE PLUS: LE CABINET LE BONNOIS ET MADAME LAURENCE VANDENABEELE DIRECTRICE DE LA SOCIETE LV  CONSEIL ET GESTION.

L’Association le Gant et la Plume pourra mieux conseiller et davantage prendre en compte  la défense des victimes de dommages corporels grâce au partenariat avec LE CABINET LE BONNOIS. Maître BONNOIS avocat du droit de la réparation de dommages corporels a un cabinet à Paris, Bordeaux, Lille et Lyon. Il collabore activement avec les associations de défense des victimes de dommages corporels en étroite collaboration avec des médecins experts indépendants des compagnies d’assurances.

CELA CONCERNE:

  • -les accidents de circulation, accident médical, infection nosocomiale, agression, attentat,
  • -accident du travail ou  accident de service pour les fonctionnaires ;
  •  contamination due à l’amiante, au médiator, au distibéne, au pesticide … d’un accident de la vie, comme par exemple une morsure de chien, un accident de chasse, de bricolage, de jardinage, de sport, de voyages… etc.

 Si cet accident risque de vous laisser des séquelles l’accompagnement de notre adhérent Maitre le Bonnois est indispensable.

 Pourquoi prendre une association indépendante et un avocat indépendant

Il est difficile pour un avocat défendant régulièrement les intérêts d’une compagnie d’assurances de s’opposer à celle-ci lorsqu’il défend une victime, ou de plaider devant les mêmes magistrats tantôt pour une victime tantôt pour une compagnie d’assurances. Les compagnies d’assurances sont liées entre elles par des conventions (telle IRCA), dont le but non avoué est d’arriver à une indemnisation réduite. Du coup elles insistent auprès des victimes à accepter des transactions plutôt que d'instruire un recours devant  une juridiction, pourtant souvent plus favorable aux victimes. Quels que soient les dommages corporels.

Confier la défense de vos intérêts à l’association le gant et la plume et à son avocat spécialiste et indépendant est la meilleure garantie d’une indemnisation maximale.

 Combien ça coûte

 Les honoraires d’avocat étant libres, il est essentiel qu’ils soient discuté dès le début entre la victime et l’avocat à fin d’établir une relation de confiance.

Le cabinet prévoit le report de la perception des honoraires au moment où vous recevrez votre indemnisation ou une provision.

Conseils et pièges à éviter

 Prendre contact avec l’association le Gant et la Plume  au : 06 67 69 64 51.

  • Conserver tous les originaux des pièces médicales, certificats d’arrêt de travail, remboursements et mutuelle, prescriptions, radio, scanners.Ne vous rendez pas seul aux convocations  des médecins désignés par les compagnies d’assurances

Seul, vous êtes dans l’incapacité de déterminer si des séquelles et préjudices retenus par le médecin correspondent à la réalité.

  • Ne signez pas de procès-verbal de transaction sans avoir vérifié auparavant, que les offres proposées par la compagnie d’assurances sont conformes à la jurisprudence habituelle en la matière.

 POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS TELEPHONER A L’ASSOCIATION LE GANT ET LA PLUME AU 06 67 69 64 51

Bossuet Jean-Claude 10 septembre 2020 Ci-joint l’appel de l’ordonnance de refus d’informer déposer devant la chambre d’instruction de Bordeaux. Bonne lecture à tous.

Posté par vocandide33 à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La déconfiture

La déconfiture

 

Edito Jean-Claude Bossuet

Le Gant et la Plume a interjeté en appel de l’ordonnance de refus d’informer (veut dire refus de rechercher la vérité) rendue par la juge d’instruction le 12 août 2020 concernant le tunnel (trémie) côté Bordeaux, Bègles et Floirac la hauteur ne respecte pas les dimensions prévues par le code de la voirie routière, provoquant des accidents  régulièrement et de la pollution atmosphérique première cause de morbidité mais aussi la pollution sonore deuxième cause de morbidité.

 Le tunnel de la Motte de la ville de Rouen a les mêmes caractéristiques que le tunnel (trémie) de Bordeaux Bègles et Floirac a connu de très graves accidents : un autocar de ramassage scolaire s’est encastré en 2010 trente-neuf personnes blessées le procureur de la république a joint Christian Dreux venu expliquer sur place « il y a eu à l’évidence un problème de gabarit » plus récemment, le mercredi 12 août et le 17 août 2020 un camion, une caravane se sont encastrés en pleine nuit, au total pas moins de 26 accidents dans le tunnel (trémie) provoquant des blessés graves.

La transgression de la loi est la cause de ce péril avec la complicité criminelle des élusde la ville de Bègles, de Floirac, de Bordeaux et de Bordeaux Métropole ainsi que l’État mettent en danger la vie d’autrui. Le pire c’est qu’ils  se plaignent d’être de moins en moins respectés, par le public, rien d’étonnant quand on expose les citoyens au danger, il ne faut pas attendre être plébiscité. Pour être respecté, on ne doit pas agir de façon insensée. Lorsqu’on détient l’autorité publique, on doit être exemplaire, on n’utilise pas la violence par une autre violence sans discernement, sans chercher les causes, sans agir contre l’origine de l’inhumanité. Laquelle inhumanité est due en grande partie à la politique d’exclusion de la véridiquedémocratie depuis le début de l’humanité.

Cela est ressenti par les familiers comme un mépris ; ce régime viole la loi, défie l’État de droit en ne donnant pas les moyens à la justice de fonctionner,  supprime les hôpitaux,  développe la 5G en déjouant  les études des 250 scientifiques indépendants mondiaux qui mettent en garde sur la dangerosité des ondes électromagnétiques sur la santé, lesquelles  menaceraient même nos  libertés par le contrôle des faits et gestes de chacun en faisant de nous des cobayes auto maniables et ou la responsabilité publique se dédouanant de toute responsabilité. Il y a lieu d’ajouter la violence de la matraque des tirs LDB, quand désormais le pouvoir encadre les manifestations syndicales avec des  forces de l’ordre équipées de fusils d’assaut  HK G 36  de fabrication allemande sont d’autant de menaces  à l'encontre de ceux qui défient par dignité, dénoncent la politique barbare et autres violences destructrices devenuent le commun d’un  pouvoir incapable et privé d’acuité, ils avaient le choix de faire allégeance au peuple ou à l’argent, ils ont préféré l’ordre financier mondial. Le monde nouveau pour lequel il homélie est la voie du déclin de l’humanité. La réaction à cet extrême est la légitime rébellion, puisque les libertés sont menacées  et l’égalité a été violée.

Toutes les valeurs d’incorruptibilités de loyautés envers nos semblables lesquelles valeurs  nous permettent de vivre ensemble sont en voie de destruction et ont sûrement disparues dans l’art politicien. Force est de constater que l’État qui ne respecte pas les règles ne peut imposer ses propres préceptes. Une telle situation d’injustice justifiele rejet de la prétendue autorité, la réplique de la part de la citoyenneté devient alors légitime.

La délinquance d’État a la spécificité d’être d’une sauvagerie revancharde. Les dirigeants dépositaires de l’autorité publique sont doublement fautifs de par leur statut. En exerçant le pouvoir afin de détourner le mandat reçu par le peuple au profit de leur ambition. C’est, par l’artifice du discours électoral d’une part et  d’autre part par l’usurpation de la nation, des villes et des métropoles. En quelque sorte, la délinquance des décideurs en responsabilité est la face cachée du despotisme. En bafouant la loi,  ces ordonnances, leurs règlements, les dirigeants de Bègles de Floirac, de Bordeaux et de Bordeaux   métropole par servilité envers le pouvoir mettent en danger la civilisation. La complicité de cette infamie est établie, si ce n’était pas le cas, ils feraient  le travail du Gant et la Plume pour défendre la vie, la santé des habitants et la sécurité  routière. Il en résulte de leur comportement qu’ils n’ont que faire des habitants des villes de Bègles, de Floirac, de Bordeaux et de la métropole.

Or la civilisation est une construction commune où l’objectif est de bien vivre ensemble en réalisant une économie sociale, où la démocratie dispose du pouvoir de décision et de l’émission de la monnaie pour  la sauvegarde du futur. La civilisation est l’arme du progrès, de l’intelligence, de la paix, contre l’idiotie politique de la barbarie et l’inhumanité financière. La barbarie ne vient pas  du peuple elle vient d’ailleurs… !

De cette analyse je retiendrai : ceux qui détiennent l’autorité et qui violent la loi, ses règlements et ses ordonnance ne peuvent revendiquer l’autorité ils sont devenus aux yeux de la loi naturellement des délinquants. Dans la mesure où eux-mêmes n’ont d’égard envers l’État de droit   .  1




Le journal


LE GANT ET LA PLUME A DEUX ADHERENTS DE PLUS: LE CABINET LE BONNOIS ET MADAME LAURENCE VANDENABEELE DIRECTRICE DE LA SOCIETE LV  CONSEIL ET GESTION. L’Association le Gant et la Plume pourra mieux conseiller et davantage prendre en compte  la défense des victimes de dommages corporels grâce au partenariat avec LE CABINET LE BONNOIS. Maître BONNOIS avocat du droit de la réparation de dommages corporels a un cabinet à Paris, Bordeaux, Lille et Lyon. Il collabore activement avec les associations de défense des victimes de dommages corporels en étroite collaboration avec des médecins experts indépendants des compagnies d’assurances.

CELA CONCERNE:

  • -les accidents de circulation, accident médical, infection nosocomiale, agression, attentat,
  • -accident du travail ou  accident de service pour les fonctionnaires ;
  •  contamination due à l’amiante, au médiator, au distibéne, au pesticide … d’un accident de la vie, comme par exemple une morsure de chien, un accident de chasse, de bricolage, de jardinage, de sport, de voyages… etc.

 

Si cet accident risque de vous laisser des séquelles l’accompagnement de notre adhérent Maitre le Bonnois est indispensable.

 

 

Pourquoi prendre une association indépendante et un avocat indépendant

Il est difficile pour un avocat défendant régulièrement les intérêts d’une compagnie d’assurances de s’opposer à celle-ci lorsqu’il défend une victime, ou de plaider devant les mêmes magistrats tantôt pour une victime tantôt pour une compagnie d’assurances. Les compagnies d’assurances sont liées entre elles par des conventions (telle IRCA), dont le but non avoué est d’arriver à une indemnisation réduite. Du coup elles insistent auprès des victimes à accepter des transactions plutôt que d'instruire un recours devant  une juridiction, pourtant souvent plus favorable aux victimes. Quels que soient les dommages corporels.


 

Confier la défense de vos intérêts à l’association le gant et la plume et à son avocat spécialiste et indépendant est la meilleure garantie d’une indemnisation maximale.

 


Combien ça coûte

 

Les honoraires d’avocat étant libres, il est essentiel qu’ils soient discuté dès le début entre la victime et l’avocat à fin d’établir une relation de confiance.

Le cabinet prévoit le report de la perception des honoraires au moment où vous recevrez votre indemnisation ou une provision.

 

Conseils et pièges à éviter

 

  • Prendre contact avec l’association le Gant et la Plume  au : 06 67 69 64 51.
  • Conserver tous les originaux des pièces médicales, certificats d’arrêt de travail, remboursements et mutuelle, prescriptions, radio, scanners.Ne vous rendez pas seul aux convocations  des médecins désignés par les compagnies d’assurances

Seul, vous êtes dans l’incapacité de déterminer si des séquelles et préjudices retenus par le médecin correspondent à la réalité.

  • Ne signez pas de procès-verbal de transaction sans avoir vérifié auparavant, que les offres proposées par la compagnie d’assurances sont conformes à la jurisprudence habituelle en la matière.

 

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS TELEPHONER A L’ASSOCIATION LE GANT ET LA PLUME AU 06 67 69 64 51

Bossuet Jean-Claude 10 septembre 2020 Ci-joint l’appel de l’ordonnance de refus d’informer déposer devant la chambre d’instruction de Bordeaux. Bonne lecture à tous.

Posté par vocandide33 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2020

THANATOS revient dans les salles ! 2 ciné-débats avec le réalisateur Pierre Barnérias

Pierre Barnérias  Réalisateur, Directeur de la photographie, Producteur français...
à CREON le samedi 3 octobre 2020 à 18 h
et à Langon jeudi 5 novembre 2020 à 20 h

Présente son film THANATOS !!!!

A ne pas rater !!!!

THANATOS revient dans les salles

 

 

Posté par vocandide33 à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2020

Bienvenue à LV Conseil et Gestion et à Laurence VANDENABEELE

Le Gant et la Plume souhaite la bienvenue à LV Conseil et Gestion et à Laurence VANDENABEELE parmi nous. Nous sommes très heureux de la recevoir et de vous faire profiter, chers adhérents, de ses services en conseil et gestion

lvconseil

Placements financiers

 

Posté par vocandide33 à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bienvenu au Cabinet Le Bonnois

Le Gant et la Plume souhaite la bienvenue au Cabinet Le Bonnois parmi nous. Nous sommes très heureux de les recevoir et de vous faire profiter, chers adhérents, de ses services, en cas de besoins...

benoit

Posté par vocandide33 à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


25 août 2020

L'ancien boxeur KARIM agressé

2020-08-19 Sud Ouest 001[13686]

L'association le Gant & la Plume a aussitôt mis, à partir de son service juridique, les mesures nécessaires pour apporter à Karim l'aide juridique dont il a droit.

Posté par vocandide33 à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

MONSIEUR ALAIN ANZIANI PRESIDENT DE BORDEAUX METROPOLE

 

                                                                                                              Bègles le 25 juillet 2020                                                                                              

                                                                                                              MONSIEUR ALAIN ANZIANI

               PRESIDENT DE BORDEAUX METROPOLE

              ESPLANADECHARLES DE GAULLE,

              33045 BORDEAUX CEDEX

 Lettre AR N° : 1A 184 843 2302 7

 

Monsieur le président,

 

Nous venons vers vous pour vous demander d’appliquer la loi que vos prédécesseurs ont volontairement méconnue.  En qualité de dépositaire de l’autorité publique, vous avez l’obligation de tout faire pour qu’il ne soit pas fait obstacle à l’application de la loi. Nous attirons votre attention que ce manquement est prévu et réprimée par l’article 432–1 du Code pénal.

Au mois de juin 2014, Alain Juppé a présenté au public le projet du futur pont de franchissement de la Garonne (JJ Bosc, puis Simone Veil). À cette occasion, il lui a été rapporté qu’un problème existait concernant les raccordements. En effet, côté Bordeaux ce pont devait passer au-dessus de l’autoroute A 631, et au-dessus de la départementale D113 coté Floirac.

 

Le code de la voirie routière dans son article R*131-1 précise: que la hauteur de passage au-dessous de route nationale, départementale ou d’autoroute, doit  être de 4,30m au minimum. Dans le projet, des deux côtés de la Garonne, les passages ont été limités à 2,70m. En conséquence aucun poids lourds, ou véhicules utilitaires du type ambulance du SAMU, les véhicules de lutte contre l’incendie ne pourront passer et porter secours, ils devront couper les voies du franchissement  par des carrefours à feux tricolores. La réduction des passages à 2,70 de hauteur : côté Bordeaux Bègles et Floirac rendent ces passages propices à provoquer des accidents routiers.

 

Ce manquement au respect de la réglementation a été notifié à Bordeaux Métropole, concepteur du projet. Le non-respect du code de la voirie  « R*131-1 » de réduire le passage à 2,70 m côté Bordeaux, Bègles et Floirac a pour conséquence :

 

-la méconnaissance du code de l’environnement ; l’augmentation  des pollutions sonores ; l’augmentation de la pollution atmosphérique ; le non-respect, dans le projet de Bordeaux Métropole des normes légales environnementales françaises, européennes et les recommandations de l’OMS 55 dB jour et 44 dB nuit.  Depuis la mise en service partiel de la trémie, un accident s’est produit en moyenne tous les mois, entrainant chaque fois la fermeture de ce passage pendant plusieurs jours. La dangerosité de cette conception n’est plus à démontrer. De plus, il y a lieu de préciser que le passage n’est ouvert que dans un sens. Imaginons les accidents mortels qui pourraient avoir  dans la mesure où la voie inverse sera  ouverte. Nous  avons pris conscience du danger et nous vous demandons d’en faire de même.

     

C’est la raison pour laquelle nous vous sollicitons de tout faire, pour que la réglementation  en matière routière, en matière pollution atmosphérique,  en matière de pollution sonore soit respectées et notamment les dispositions visées par l’enquête publique laquelle précisait un déblai de 5,70  m que vos prédécesseurs (les vices présidents métropolitains) maire de Bègles, de Floirac, de Bordeaux,  le président de la métropole et le préfet a méconnu aux conséquences citées dans le présent courrier.

                                                                                                        1

  • Des mesures pourraient être prises par exemple: murs antibruit, bitume antibruit, réduction de la vitesse, ralentisseurs,  fluidité de la circulation par le respect de la réglementation en ce qui concerne la hauteur de la trémie   permettant à tous véhicules de pouvoir circuler sans être bloqué par des feux tricolores, etc. C’est la raison pour laquelle nous vous demandons de nous faire part de votre plan pour Bordeaux Métropole afin  que la réglementation soit appliquée.

 

Il s’agit de la sécurité routière et de la santé de nos compatriotes. La pollution atmosphérique est la première cause de morbidité estimée entre 50 à 67000 décès annuels, le Conseil d’État vient de condamner l’État français à une astreinte de 10 millions d’euros par semestre pour son inaction.

  • Au sujet de la santé, notre Association œuvre avec d’autres associations pour le maintien et le développement de l’hôpital (public ?) Robert Picqué, et nous vous demandons de vous prononcer également à ce sujet, dans l’intérêt de la population métropolitaine qui est en constante augmentation.

Nous pensons que vous ferez en sorte que ces questions viennent à l’ordre du jour de la Métropole et que les travaux seront entrepris dans le respect de la réglementation en vigueur qui protège nos concitoyens.

 

Dans l’attente de vous lire.

Nous vous prions de croire Monsieur le Président à notre haute considération.

 

                                                                                                                                                                                                  Le président

                                                                                                                                                                                                  Jean-Claude Bossuet

 

Pièce jointe : courrier du 6 octobre 2019 déposé au secrétariat commun d’instruction à l’attention de Madame GAMBACHDEZ doyenne des juges d’instruction comme pièces ajoutées au dossier.

 

Copie de la présente correspondance : à Monsieur le Président de la République, à Madame  la Préfète de la Nouvelle Aquitaine (qui ne répond pas au courrier), à Messieurs les maires, de Bordeaux, de Bègles (qui ne répond pas au courrier), de Floirac (qui ne répond pas au courrier), à Monsieur le Premier Ministre, à Monsieur le Garde des Sceaux, à Monsieur le ministre de l’intérieur, à Madame la Ministre de l’Écologie, à Monsieur le Ministre de la Santé,  à  Mesdames et Messieurs les Députés de la Nouvelle Aquitaine.

                                                                                      2

                                                                             

 

                                                                                                                                                                                           

Posté par vocandide33 à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mai 2020

Notre ami Boualem Benkhelouf "Kelouffi" est parti ce vendredi premier mai 2020 emporté par le Codid 19

HGFL2YE5KURNWRGT2EJGOBM2FY

 

C'est avec stupeur et une immense peine que nous avons appris cette triste nouvelle! Notre ami Kelouffi est parti rejoindre sa femme. Emporté par ce Corona virus. Emporté parce que jusqu'au dernier moment de sa vie, il s'est montré fidèle à ses engagements politiques et syndicalistes. Ce virus l'a piégé alors qu'il faisait la tournée des bureaux de vote.

Il nous laisse bien seuls, avec un énorme vide qu'il a fait autour de lui. Nous étions

 

tellement heureux de le voir arriver de Paris et de partager avec lui tellement de

 

souvenirs du temps où nous étions boxeurs. Cette photo c'est lui... Tellement lui!!!!

 

Toujours souriant, toujours disponible, toujours amical et à l'écoute. Ami Kelouffi,

 

tu nous manques tellement... tellement.

 

Nous t'embrassons bien fort

 

TES AMIS

LE GANT & LA PLUME

 

 

105270861_o

 

Aubervilliers : un maire adjoint décède du Covid-19

Après Drancy, Sevran et Montreuil, c'est au tour de la ville d'Aubervilliers d'être endeuillée par le décès d'un de ses maires adjoints du Covid-19. " Après plusieurs semaines de combat en réanimation, c'est avec tristesse que je vous annonce le décès de Boualem Benkhelouf, adjoint à la Démocratie locale, des suites du Covid-19.

http://www.leparisien.fr

 

Aubervilliers : un maire adjoint meurt du Coronavirus

Boualem Benkhelouf, maire adjoint à la démocratie locale à Aubervilliers, est décédé ce vendredi des suites d'une infection au Covid-19. "Après plusieurs semaines de combat en réanimation, Boualem Benkhelouf s'est éteint aujourd'hui à l'hôpital Avicenne des suites d'une infection liée au Covid-19", écrit ce vendredi la maire d'Aubervilliers, Mériem Derkaoui, qui salue un "homme qui, tout au long de sa vie, s'est engagé pour défendre les droits des salariés français et immigrés".

https://www.francebleu.fr

 

COVID-19 - Aubervilliers : décès de Boualem Benkhelouf, Adjoint au Maire et mitant syndical et associatif

Boualem Benkhelouf, est décédé ce vendredi 1er mai, comme dans un geste symbolique, lui le syndicaliste CGT, qui n'aura pas son brin de muguet traditionnel. Boualem Benkhelouf est un homme dont les combats sont multiples et connus des militants antiracistes, de l'Ile de France, et au délà.

https://www.francemaghreb2.fr

 

Coronavirus en Seine-Saint-Denis : un maire adjoint d'Aubervilliers décède du Covid-19

Boualem Benkhelouf, maire adjoint à la démocratie locale d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a lutté pendant plusieurs jours contre le coronavirus Covid-19. Vendredi 1er mai 2020, Mériem Derkaoui, maire de la commune, a annoncé le décès de son adjoint. Après plusieurs semaines de combat en réanimation, c'est avec tristesse que je vous annonce le décès de Boualem Benkhelouf, adjoint à la Démocratie locale, des suites du Covid-19.

https://actu.fr

 

Boualem Benkhelouf, mort au combat - Bondy Blog

Figure incontournable d'Aubervilliers depuis plusieurs décennies, Boualem Benkhelouf est décédé le 1er mai dernier suite à une contamination au Covid-19. A travers son engagement associatif, syndicaliste et politique, le maire-adjoint à la démocratie locale était un infatigable militant pour l'égalité. Portrait.

https://www.bondyblog.fr

 

Décès de Boualem Benkhelouf - Maire Adjoint d'Aubervilliers

Après plusieurs semaines de combat en réanimation, il s'est éteint aujourd'hui à l'hôpital Avicenne des suites d'une infection liée au Covid-19. J'adresse, au nom du Conseil municipal, mes plus sincères condoléances à ses enfants et à sa famille, en France et en Algérie.

http://www.aubervilliers.fr

 

Notre ami, notre camarade, Boualem Benkhelouf

Notre frère, notre ami, notre camarade, Boualem BENKHELOUF, est décédé ce 1er mai 2020, après des semaines en réanimation suite au Covid 19. Nous saluons ici l'engagement politique, syndical et associatif de toute une vie.Il avait passé son enfance et sa jeunesse à Bordeaux.

https://www.ensemble-fdg.org




Aubervilliers - Boualem Benkhelouf, grand militant anti-raciste s'est éteint | Courrier de l'Atlas

Boualem Benkhelouf, immense militant anti-raciste et syndicaliste à la CGT s'est éteint vendredi 1er mai comme il a été dans sa vie, en combattant jusqu'au bout. Ce vendredi, jour férié pour les travailleurs, comme un symbole, cet septuagénaire qui vivait dans le quartier de la maladrerie à Aubervilliers (93) s'est éteint.

https://www.lecourrierdelatlas.com

 

 

VOICI SON HISTOIRE PLUS COMPLETE (EXTRAITE DU LIVRE "MOI MONSIEUR LACASA ENTRAINEUR DE BOXE" ( cliquez)

Boualem_Kheloufi

Posté par vocandide33 à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2020

Jean-Claude Bossuet, tête de liste, aux Municipales de Bègles

2020-02-06 Elections à Bègles001[3338]

Posté par vocandide33 à 05:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2020

Jean-Claude Bossuet, tête de liste, aux Municipales pour "DEMOCRATIE LIBRE POUR BEGLES"

Tract_begles_2560_

999_020

DEMOCRATIE LIBRE POUR BÈGLES ET LA
METROPOLE

 

Les décisions doivent être prises EN
COMMUN

 

Brève description :

Le projet Démocratie Libre
vise à proposer un système alternatif au système actuel. La démocratie
libre a pour objectif la mise en place d’outils donnant aux acteurs de la so
ciété civile les moyens simples et directs d’action, donnant le pouvoir de
décision aux citoyens (Bèglaises et Bèglais)

DU SECTARISME A L’ABUS DE CONFIANCE

Des listes participantes aux élec
tions municipales de Bègles dissi
mulent leurs vraies empreintes
politiques. Sans doute s’agit-il de
masquer leurs choix idéologiques
et leurs échecs qui en découlent.
Elles véhiculent l’idéologie de
messieurs Macron, Fillon, Hol
lande, de Rugy, Sarkozy, embar
qués dans mêmes croyances,
mêmes remèdes que tout le monde
connaît : réduire les droits de cha
cun d’entre nous, repoussant le
départ de l’âge de la retraite et
l’écologie punitive.


A-PROPOS


L’opportunité élective fait qu’ils
diront être près de vos préoccupa
tions et défenseurs de l’environne
ment, cependant ils auront démon
tré par leurs décisions gestion
naires l’opposé, pire, ils auront
contourné la loi qui protège l’éco
nomie et l’environnement. Les
conséquences, c’est plus de pollu
tion atmosphérique et sonore,
même les insoumis de Bègles se
sont abstenus avec leur député
d’agir à l’encontre de ces déci
sions.


INSTRUCTION PÉNALE
EN COURS


Aujourd’hui, une instruction pé-
nale est ouverte pour abus d’auto
rité, délit prévu et réprimé par le
Code pénal. Action prise à l’initia
tive du Gant et la Plume à l’en
contre de messieurs Alain Juppé,
le préfet Lalleman, Rossignol
Puech Clément, Puyobrau Jean
Jacques pour avoir par collusion
contribué à l’augmentation de la
pollution par violation de la régle
mentation de la voirie routière
mettant en danger la vie d’autrui.
Ils sont tous fautifs de droite et de
gauche, les écologistes, et les «
insoumis de Bègles ».


L’OFFRE DE SOINS
RÉDUITE


Les élus métropolitains ont voté le
27 septembre 2019 pour le déman
tèlement de l’hôpital Robert Pic
qué, si le groupe communiste a
voté contre, le maire de Bègles
tête de liste de la coalition : com
muniste, socialiste et écologiste a
validé avec la majorité le déman
tèlement de l’hôpital Robert Pic
qué et par ricochet la suppression
de 25 % de lits. Comment com
prendre une telle schizophrénie si
ce n’est que par une pure opportu
nité politicienne à l’encontre de
l’intérêt général. Là encore, nous
voyons dans ce choix la preuve
de l’absence de l’utile et de
loyauté envers la population.


CONNAISSANCE


Nous ne pouvons sous-estimer ce
constat, l’ignorer serait de la fai
blesse, de ne pas le dénoncer serait
de la lâcheté, aujourd’hui le
peuple de Bègles et de la métro
pole sont averti et peuvent choisir
leurs conseillers municipaux en
tout connaissance de cause. Soyez
certains dès qu’ils seront aux
manettes pour les six années à
venir, ils généraliseront le sta
tionnement payant dans tout
Bègles, les taxes pousseront
comme des champignons avec la
répression urbaine. La clientèle du
centre-ville sera alors accueillie
par les grandes surfaces disposant
de parking gratuit. Les grandes
surfaces avec les caisses automa
tiques pousseront aussi et se ver
ront accorder des permis d’exten
sion par le maire et le commerce
de proximité disparaîtra.


CAPITALISME
LA
FAUSSE ECOLOGIE


Leur politique écologique consiste
à vous infantilisé en vous déférant
pour mieux accepter l’écologie
punitive à base de taxes détour
nées de son objet car rien à voir
avec l’écologie. En effet, il s’agit
de compenser le manque de dota
tions de l’État aux collectivités.


LE DANGER


L’urbanisation extensive et la con
centration des populations de la
métropole sont responsables de la
désertification de la ruralité, de la
ruine d’un grand nombre d’agri
culteurs, elle a pour conséquence
la disparition d’une agriculture
saine respectant l’environnement,
au point de mettre en péril l’auto
nomie alimentaire tant sur le point
de vue quantitatif que qualitatif. Il
résulte de cet urbanisme immobi
lier extensif une spéculation effré-
née. A l’inverse il n’est plus pos
sible pour un travailleur d’accéder
à la propriété et de pouvoir se lo
ger dans la métropole. Il doit aller
vivre en milieu rural, victime de la
hausse des prix des carburants et
privé d’infrastructure et d’emplois
de proximité. Où est l’écologie ?
L’équité sociale ? 20 000 habitants
de plus chaque année dans la mé-
tropole.

.
AUTRE CONCEPTION
AUTRE VOIE
La démocratie libre désapprouve
ce concept de gestion collective
qui fait consensus entre les parties
à la manette de la métropole. Nous
refusons le modèle économique et
social d’une société d’arrivistes
dépourvus de valeur. Parce que
nous savons qu’une telle société
conduit inexorablement à la précarité et à la destruction de l’humanité. Dans la mesure où la démocratie libre obtiendrait la majorité
elle aura le soin d’engager l’action
pour y remédier. Nombreuses
pistes seront alors ouvertes pour
atteindre cet objectif.


DIGNITÉ
En effet, nous plaidons pour que
les citoyens disposent du pouvoir
de décision. Si vous nous choisissez, nous mettrons en œuvre ce
progrès démocratique fondamental
qu’est l’intelligence humaine, la
sagesse, que l’homme libre attend
depuis la nuit des temps. Nous
avons l’ambition que Bègles devienne le fer de lance de la démocratie et du progrès social, une
ville dans laquelle il fait bon vivre.


DROITURE ET SERMENT
• Tout faire pour vivre le plus
longtemps dans les meilleures
conditions, conserver et développer l’hôpital Robert Picqué, lutter
contre l’incivilité, lutter contre la
délinquance par l’encadrement
sportif, par la culture, par l’éducation dans le but de la réinsertion,
en donnant un sens à leur vie, reconvertir la police municipale à
l’action utile venant en aide aux
familles et à la population, pas de
stationnement payant, construction
de parking.
• Lutter contre la malbouffe et la
vie chère, moins de béton, plus de
nature, plus d’espace, préserver
l’environnement, améliorer les
routes et trottoirs en mauvais état,
construire des pistes piétonnes et
cyclables sécurisées, ne pas accorder de permis de construire
aux immeubles de grande hauteur, favoriser la construction de
maisons avec jardin et garage,
aider les propriétaires d’échoppes
à l’aménagement de garage, ne
pas accorder de permis de construire aux grandes surfaces, taxer
les grandes surfaces sans caissière,
lutter contre la misère.
• Agir pour l’emploi, défendre le
service public, lutter contre la pollution et les nuisances sonores,
que soit indemnisé les riverains de
la ligne tram sur la perte de la valeur vénale de leurs biens, la gratuité des transports en commun,
défendre les habitants, commer-
çants, artisans, poètes, artistes,
musiciens et sportifs.
• Nous mettrons en place une zone
verte entre les zones d’activités
économiques et les habitations,
pas d’antennes relais 5G, développer les petites lignes SNCF pour
désenclaver les territoires, s’opposer à la désertification de nos campagnes, à la surpopulation de la
métropole, développer le fret
SNCF, etc. tous ces sujets concernent les Bèglaises et Béglais et
tous les habitants métropolitains et
même nos paysans.


DÉMOCRATIE
Pour prendre toutes ces mesures il
sera créé une assemblée intergéné-
rationnelle qui proposera et validera les décisions à prendre sur la
gestion de la ville, le budget, l'urbanisation, bref sur tout ce qui
concerne la ville et la métropole.
Le conseil municipal sera chargé
d’exécuter les décisions de
l’assemblée intergénérationnelle
qui fera loi.


AU SERVICE DES AUTRES
Pour agir, nous avons choisi la
voie de la pensée et de la liberté
plus rigoureuse. La liberté n’a ni
maître à servir ni donneur d’ordre
à respecter, ni dôme politique et
religieux. Nous refusons d'être mis
en pépinière en vue d'expérimentations politiciennes sectaires
lesquelles ont prêté allégeance à
l’ordre financier mondial. Nous
avons saisi la raison de terrain par
l’engagement associatif dans lequel notre pensée peut prospérer et
être utile à l’éveil des consciences
et de l’indépendance de l’esprit.
Toutes les bonnes volontés sont
les bienvenues. Le Gant et la
Plume porte au quotidien les valeurs humanistes qui sont les
nôtres depuis que le bien reste le
repère. Nous avons choisi de dé-
poser une liste sous la bannière
"démocratie libre" afin de servir
les intérêts de nos semblables, de
plaider leur cause et agir avec humilité pour défendre les habitants
de Bègles et de la métropole en
donnant le pouvoir de décision à
ceux qui veulent s’engager dans
l’action publique. Parce qu’on vit
de ce que l'on obtient, mais on
construit sa vie sur ce que l'on
donne


PAS DE GAIN
Démocratie libre doit déposer une
liste convaincue que la vertu est la
réponse, notre liste sera conduite
par le président du Gant et la
Plume Monsieur Jean-Claude Bossuet né à Bègles syndicaliste dé-
fenseur prud’homal auteur de plusieurs ouvrages. Il fera don de son
indemnité de maire aux associations venant à la défense et en aide
aux exclus accidentés de la vie.


LA GARANTIE
D’ÊTRE DÉFENDU
La démocratie libre sera le pilote de l’avion et les Bèglais traceront la destination au pilote
voilà notre conception de la libre
démocratie. La démocratie libre
n’ira pas prendre ses ordres auprès
de la métropole et euratlantique.
Nous pouvons ensemble prendre
le chemin du progrès, de la justice,
de la liberté, nul ne doit être lésé
et vivre dans la pauvreté, qui doit
être éradiqué.
Imprimé par nos soins, contact et
adhésion: Le gant et la plume, 32
rue Jean Pauly 33130 Bègles
tel : 0667696451

Posté par vocandide33 à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :