02 octobre 2015

chroniques Guy Busquets

SIX FOURMIS BLANCHES   J’ai vraiment aimé le troisième livre de Sandrine Colette. Ce n’est pas une trilogie même s’ils ont des points communs et notamment dans le choix du personnage central. Un anti héros ordinaire. Un homme ou une femme qui se retrouve  par hasard dans une situation dramatique, admirablement racontée par un auteur dont l’écriture s’embellit livre après livre. Un troisième roman abouti. Un style incisif. Un décor angoissant.  Une angoisse vécue de l’intérieur par les deux narrateurs de SIX... [Lire la suite]